Partagez cet article










Submit
bored female student doing homework on laptop and holding a notebook on the head

Parcoursup : quels sont vos recours ?

Bored female student doing homework on laptop and holding a notebook on the head.

Parcoursup vient remplacer la plateforme Admission post-bac (APB pour les intimes) pour gérer l’orientation des néo-bacheliers dans leurs études post-bac. Avec 46 % d’élèves n’ayant reçu aucune proposition le 23 mai 2018, Parcoursup est la nouvelle machine à stress des parents d’élèves. Mais concrètement, si votre enfant n’a aucune réponse positive ou tout du moins n’a aucune réponse dans les filières qui l’intéressent, que faire ?

Comment fonctionne Parcoursup ?

Parcoursup est une plateforme qui vient gérer les inscriptions des nouveaux étudiants dans l’enseignement supérieur public (universités, écoles et classes préparatoires). Les élèves peuvent faire 10 choix d’étude supérieure, sans avoir besoin de les classer.

Les établissements doivent classer tous les dossiers qu’ils reçoivent en les notant. S’il y a 100 places dans la licence visée et que votre enfant est 86e, alors il sera accepté. S’il est 150e, alors il sera 50e sur liste d’attente et il faudra que 50 personnes avant lui se désistent pour pour qu’il puisse être accepté.

Mais pourquoi Parcoursup est-il si contesté ?

Parcoursup est contesté parce que si son algorithme de fonctionnement est public, les méthodes et critères de classement mis en place par les établissements, eux, sont couverts par le secret des délibérations des équipes pédagogiques chargées de l’examen des candidatures. Donc une opacité, relevée par certains, dans la procédure de classement des élèves.

De plus, de nombreux professeurs se sont plaint du système de Parcoursup. Pour eux, classer les élèves excellents n’est pas compliqué, mais classer les autres élèves est un véritable casse-tête, car tous les dossiers se ressemblent. Comment différencier 100 élèves ayant 16 de moyenne ?

Limités en temps pour classer les dossiers, les professeurs n’ont pas le temps de vraiment les examiner en profondeur et beaucoup reconnaissent que leur classement est globalement arbitraire et injuste.

Concrètement quels sont les recours si vous n’êtes pas satisfait de la filière ?

Plusieurs solutions s’offrent à vous. Vous pouvez contacter l’établissement en question pour lui demander d’annuler son avis sur votre enfant et ensuite déposer une candidature hors Parcoursup auprès de celui-ci. Attention cependant aux dates pour candidater directement auprès de l’établissement, qui peuvent être passées.

Saisissez la Commission académique d’accès à l’enseignement supérieur (CAAES) en cas de refus de choix

Vous pouvez la saisir sur Parcoursup dans l’onglet « Je souhaite solliciter la commission ». Cette commission est composée du recteur et de conseillers d’orientation, de membres d’équipes pédagogiques et de représentants des établissements de l’académie (du secondaire et du supérieur). La composition exacte varie d’un endroit à l’autre, car elle dépend des choix du recteur.

Cette commission va avoir un rôle d’accompagnement pour proposer aux candidats, qui n’ont reçu que des réponses négatives, une solution. Elle n’est que source de propositions, c’est tout de même l’établissement qui décide ou non au final s’il va accepter l’élève.

Le dernier recours : saisir le tribunal administratif

Vous pouvez saisir le tribunal administratif pour un recours en référé, ce qui permet que la décision soit rendue beaucoup plus rapidement. Pour cette action, il est donc indispensable de se faire accompagner d’un avocat.

Cependant, pour des raisons de procédures devant le juge administratif, vous ne pourrez pas saisir le tribunal avant la fin de la procédure Parcoursup qui est fixée au 5 septembre.

Si vous avez besoin de l’aide d’un avocat, nous pouvons vous mettre en contact avec un avocat qualifié.

 

Articles similaires