Partagez cet article










Submit
couple se tenant la main

Dites oui au Pacs !

Vous êtes en couple, on vous demande souvent : « à quand le mariage ? ». Vous préférez vous lancer dans le Pacs, c’est moins contraignant que le mariage. Découvrez 5 bonnes raisons de se pacser.

Pourquoi se lancer dans la signature d’une convention de pacs :

1- Vous faites plaisir à votre partenaire

Vous n’avez pas envie d’officialiser votre union mais votre partenaire insiste. Le Pacs permet de montrer votre engagement. Il est rassurant parce qu’il s’agit d’un contrat, avec des règles juridiques protectrices.

2- Vous pouvez vous pacser si vous êtes deux hommes ou si vous êtes deux femmes

Il faut juste que ces personnes aient une habitation en commun pour organiser la vie commune. Il n’y a pas de condition de sexe, ni de nationalité.

3- Vous avez des avantages sociaux

Le partenaire bénéficie de la couverture sociale du partenaire de Pacs. Si le partenaire est dans la fonction publique, il bénéficie de la priorité de mutation et de la priorité pour les congés communs. En fonction de la convention collective qui s’applique à l’entreprise, chacun des partenaires peut, comme pour un mariage, espérer obtenir jusqu’à cinq jours de congés au moment de la conclusion du Pacs.

4- Vous n’avez pas les inconvénients du mariage

Le devoir de fidélité, la lourdeur et le coût de la procédure de divorce, et le versement d’une prestation compensatoire en cas de divorce ne sont pas à l’ordre du jour dans le Pacs.

5- Vous avez le même avantage que pour le mariage en cas de décès ou de départ de l’un des deux partenaires

Le survivant ou celui qui reste dispose, comme un conjoint marié, d’un droit de maintien dans le logement familial pendant un an s’il s’agit d’une propriété appartenant au couple ou au défunt. Le survivant ou celui qui reste a le droit de devenir le locataire en priorité s’il s’agit d’une location et que le bail a été signé par le seul partenaire décédé.

Besoin de plus de conseils sur le Pacs ?

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter nos différents documents :

Vous pouvez également demander l’avis d’un avocat.

Articles similaires