CRÉEZ GRATUITEMENT Déclaration conjointe de rupture du PACS

  • Créez votre document en quelques minutes
  • Accessible sur tout appareil
  • Signez en ligne de manière sécurisée
Créez votre document

En savoir plus sur la Déclaration conjointe de rupture du PACS

Certifié par le groupe ELS, éditeur des codes Dalloz

Vous et votre partenaire êtes d’accord pour rompre votre PACS. Il vous suffit d'adresser une déclaration indiquant votre souhait de rompre le PACS d'un commun accord, à la mairie qui a initialement enregistré votre PACS (pour les PACS conclus après le 1er Novembre 2017) ou à la mairie du lieu du tribunal d'instance qui a enregistré votre PACS si celui-ci a été conclu avant le 1er Novembre 2017. Utilisez notre Déclaration conjointe de rupture du PACS qui comporte toutes les mentions demandées par la mairie. Vous pourrez ainsi facilement rompre votre PACS.

Utilisez ce document lorsque :

  • vous avez conclu un PACS auprès du tribunal d'instance ou à la mairie ;
  • vous souhaitez rompre ce PACS ;
  • votre partenaire et vous êtes d’accord pour cette rupture.

Ce document contient :

  • votre identité et vos coordonnées ;
  • l’identité de votre partenaire et ses coordonnées ;
  • la date et le numéro d’enregistrement de votre PACS ;
  • le tribunal d’instance ou la mairie qui a enregistré votre PACS ;
  • la déclaration de rupture ;
  • la mairie compétente pour recevoir votre demande de rupture de PACS.

Pour que votre rupture soit prise en compte par la mairie, vous avez le choix entre envoyer votre déclaration par voie recommandée avec accusé de réception, et vous rendre directement à la mairie avec votre partenaire pour la remettre en personne.

Une fois que vous aurez adressé à la mairie la déclaration conjointe de rupture du PACS, l'officier d'état civil vous enverra un récépissé d'enregistrement. La dissolution du PACS sera alors ajoutée en marge de votre acte de naissance. 

La dissolution ne sera réellement effective qu’à partir de la date à laquelle elle a été enregistrée par la mairie.

Demandez à un avocat :

  • pour toutes questions concernant la rupture de votre PACS ;
  • en cas de conflit avec votre partenaire.