CRÉEZ GRATUITEMENT Convention de Pacs aménagée

  • Créez votre document en quelques minutes
  • Accessible sur tout appareil
  • Signez en ligne de manière sécurisée
Créez votre document

En savoir plus sur la Convention de Pacs aménagée

Certifié par le groupe ELS, éditeur des codes Dalloz

La conclusion d’un Pacs est une solution intermédiaire entre l'union libre (concubinage) et le contrat de mariage.

La convention de Pacs définit un cadre juridique de la vie commune contrairement au concubinage. Ce modèle permet de détailler des obligations des partenaires, le régime des biens, les modalités de modification et de rupture du Pacs.

Utilisez ce document lorsque :

  • vous voulez organiser votre vie commune, en prévoyant certains avantages, sans vous marier ;
  • vous voulez une convention de Pacs, avec des précisions sur les droits et obligations de chaque partenaire ;
  • vous souhaitez un contrat facile à conclure et à rompre.

La convention de Pacs version complète mentionne :

  • l’identité et les coordonnées des deux partenaires (nom, prénom, adresse, lieu et date de naissance et nationalité) ;
  • les modalités de répartition de l’aide matérielle ;
  • le régime des biens (si les partenaires adoptent le régime légal de la séparation des patrimoines ou le régime de l’indivision) ;
  • les précisions sur la modification et la rupture du Pacs ;
  • les formalités d’enregistrement et les informations relatives à la mairie (ville, date d’enregistrement).

Les partenaires (comme les conjoints ou les concubins) sans activité professionnelle, peuvent demander à être affiliés auprès de l'organisme dont relève leur partenaire qui exerce une activité professionnelle. En cas de rupture de Pacs (divorce ou séparation), ils peuvent également continuer à relever du régime de l'ancien partenaire si ce dernier est affilié au régime général, au Régime de sécurité sociale des indépendants ou à la Mutualité sociale agricole (MSA).

Demandez à un avocat sur notre site :

  • si vous vous voulez connaître les conséquences du Pacs (juridiques, sociales, fiscales ou patrimoniales) ;
  • si vous souhaitez régler des problèmes de succession. Les partenaires d’un Pacs ne sont pas héritiers l’un de l’autre. Un avocat vous aide à trouver une solution : la rédaction d’un testament olographe, faire appel à un notaire ou autres possibilités.