CRÉEZ GRATUITEMENT Procès-verbal de réception des travaux

  • Créez votre document en quelques minutes
  • Accessible sur tout appareil
  • Signez en ligne de manière sécurisée
Créez votre document

En savoir plus sur le Procès-verbal de réception des travaux

Certifié par le groupe ELS, éditeur des codes Dalloz

Vous avez confié des travaux de construction à un professionnel et le chantier touche à sa fin. Vous allez pouvoir enfin prendre possession des lieux ou de l'ouvrage commandé mais avant, vous devez procéder à la réception des travaux. Lors de cette étape, vous allez vérifier la conformité des travaux en compagnie de l'entrepreneur. Vous devrez ensuite rédiger un procès-verbal de réception des travaux. Utilisez notre document afin d'être paré à toute éventualité ! 

Utilisez ce document lorsque :

  • vous avez confié des travaux à un professionnel ;
  • ces travaux sont terminés ;
  • vous procédez à la visite de réception des travaux. 

 

Ce document contient :

  • vos coordonnées et celles de l'entrepreneur ;

  • la date de votre visite de réception des travaux ;

  • l'existence de réserves ou non sur cette réception. 

Cette visite va vous permettre de contrôler la conformité des travaux par rapport à ce que vous avez demandé à l'entrepreneur. Il est important d'être vigilant lors de ce contrôle. Pensez à vous munir de votre contrat, vous pourrez ainsi vous appuyer sur les travaux décrits dans le contrat afin de procéder à la vérification. Vous pouvez éventuellement vous faire assister par un professionnel afin qu'il vous donne un avis éclairé sur les travaux réalisés. 

Prenez bien votre temps et pensez à tout vérifier, équipements, prises électriques, interrupteurs, etc. 

Vous et l'entrepreneur devrez signer le procès-verbal qui sera avec ou sans réserve(s). 

 

Lors de votre visite, si vous constatez que tout est en ordre, que tous les travaux prévus dans le contrat ont été réalisés et ce, correctement, vous devez l'indiquez dans le procès-verbal de réception des travaux. L'entrepreneur sera ainsi " libéré " de sa mission et il ne devra plus intervenir sur les travaux que vous avez acceptés sans réserve. 

À noter en revanche, que cette visite doit vous permettre de détecter des problèmes apparents. Cela ne concerne pas d'éventuels vices cachés qui apparaîtraient plus tard ou qui ne seraient pas visibles lors de la visite, pour lesquels des garanties légales s'appliquent obligatoirement.  

Lors de cette visite, si vous constatez que l'entrepreneur n'a pas, ou a mal réalisé certains travaux, vous devez absolument l'indiquer dans le procès-verbal. Cela obligera votre entrepreneur à intervenir afin de réparer ses erreurs. L'entrepreneur est tenu par la loi à une garantie de parfait achèvement qui l'oblige à intervenir sur toutes les réserves émises dans le procès-verbal. 

À l'inverse, vous ne pourrez l'obliger à intervenir sur un défaut apparent que vous n'auriez pas indiqué dans le procès-verbal. 

Vous devez indiquer dans ce document, le délai accordé à l'entrepreneur pour intervenir. 

Si tout s'est bien passé, vous devez payer ce qu'il reste à payer à l'entrepreneur et celui-ci doit vous remettre les clés, le cas échéant. Vous pouvez dès lors prendre possession des lieux ou de l'ouvrage. 

Si certaines réserves ont été émises, l'entrepreneur doit procéder aux travaux nécessaires. 

À compter de la réception des travaux, les garanties légales commencent à courir, notamment : 

  • la garantie de parfait-achèvement ;
  • la garantie des éléments d'équipement ;
  • la garantie décennale.