L’essentiel sur la Cotisation Foncière des Entreprises (CFE)

Découvrez comment est calculée la cotisation foncière des entreprises

Les entreprises sont soumises à certaines taxes dont la cotisation foncière des entreprises (CFE).

Il s’agit d’un impôt dû par toutes les personnes qui exercent de manière habituelle une activité professionnelle non salariée.  

Créez une demande de dégrèvement de la CFE
Commencez
Répondez à quelques questions. Nous nous occupons du reste.

Toute entreprise exerçant une activité professionnelle non salariée, peu importe son statut juridique, son régime d'imposition ou son activité doit payer la CFE.

C’est la commune qui bénéficie de cette contribution.

La base de cet impôt correspond à la valeur locative brute des biens passibles de taxe foncière. Ces biens doivent être utilisés par l'entreprise pour son activité. 

Chaque commune dispose de son propre taux. Vous pouvez demander la communication de ce taux au service des impôts.

Une baisse (ou dégrèvement) de cotisation foncière des entreprises est possible :

  • en cas de baisse d’activité d’une année sur l’autre

Exemple : pour la cotisation foncière des entreprises de 2018, la valeur des biens retenue est celle de 2016 (avant-dernière année). Si la valeur diminue entre 2016 et 2018, alors l’entreprise peut demander un dégrèvement de la cotisation foncière des entreprises correspondant à la différence entre 2017 et 2018.

  • en cas de cessation d’activité

Exemple : si l’entreprise cesse son activité en cours d’année, elle peut demander un dégrèvement de la cotisation foncière des entreprises pour les mois suivants.

Certaines activités bénéficient de l’exonération :

  • les artisans, personnes physiques (ou EURL) qui travaillent seules
  • les chauffeurs de taxi et d’ambulance
  • les pêcheurs
  • les agriculteurs
  • les sages-femmes
  • les sportifs
  • les artistes
  • les avocats (uniquement deux années à partir du début d’exercice de la profession)
  • certaines activités de presse

La commune décide d’exonérer certaines activités :

  • Pour l’aide à finalité régionale,
  • l’aide à investissement des PME,
  • zones de revitalisation rurale et autres. 

Vous n'avez pas de déclaration annuelle à faire.

Une déclaration est à faire dans les cas suivants :

  • une demande d’exonération ; une modification des biens assujettis à la cotisation foncière des entreprises (utilisez la déclaration n° 1447-M avant le 2e jour ouvré suivant le 1er mai)
  • la création ou la reprise d’un établissement en cours d’année ; un changement d’exploitant en cours d’année ou au 1er janvier de l’année suivante (complétez la déclaration n° 1447-C-SD avant le 31 décembre).

Le paiement se fait en ligne. 

La cotisation foncière des entreprises est due au 15 décembre de l'année d'imposition. C’est un impôt qui donne lieu à l'émission d'un avis d'imposition. Sachez que l’administration fiscale n’envoie plus d’avis par voie postale.

L’avis d’imposition est consultable sur le compte fiscal en ligne de l’entreprise. Si vous n’avez pas d’espace professionnel, pensez à en créer un sur le site des impôts. Les paiements s’effectuent par télérèglement sur le compte fiscal ou par prélèvement (mensuel ou annuel). 

Créez une demande de dégrèvement de la CFE
Commencez
Répondez à quelques questions. Nous nous occupons du reste.

Demandez à un avocat

Obtenez une réponse juridique d'un avocat

Avocats À votre écoute Rocket Lawyer

Nombre de caractères restants : 600

Votre question dépasse les 600 caractères autorisés. Veuillez reformuler puis soumettre votre question à nouveau.

Obtenez une réponse