La couverture sociale de l’auto entrepreneur

Faites le point sur vos droits en matière de couverture sociale

Votre situation diffère selon que vous exercez uniquement une activité d’auto-entrepreneur (aussi appelé micro-entreprise) ou que vous la cumulez avec une activité salariée ou avec une retraite.

Créez vos statuts SASU
Commencez
Répondez à quelques questions. Nous nous occupons du reste.
Prestations sociales Auto-entrepreneur Salarié et auto-entrepreneur Retraité et auto-entrepreneur
Remboursement des frais de santé Oui (remboursés par le RSI) Oui (remboursés par le RSI ou la Sécurité sociale)* Oui (remboursés par le RSI ou la Sécurité sociale)**
Indemnités maternité/paternité/adoption Oui (versées par le RSI) Oui (versées par le RSI ou la Sécurité sociale)* Oui (versées par le RSI ou la Sécurité sociale)**
Indemnités journalières maladie Uniquement pour les artisans et les commerçants (versées par le RSI) Oui (versées par le RSI ou la Sécurité sociale)* Oui (versées par le RSI ou la Sécurité sociale)**
Rente d’invalidité et capital décès Oui (versées par le RSI ou la CIPAV) Oui (versées par le RSI ou la Sécurité sociale)* Oui (versées par le RSI ou la Sécurité sociale)**
Retraite de base Oui (artisans et commerçants via le RSI – professions libérales via la CIPAV) Oui (par la Sécurité sociale et le RSI ou la CIPAV) Non
Retraite complémentaire Oui (artisans et commerçants via le RSI – professions libérales via la CIPAV) Oui (par la Sécurité sociale et le RSI ou la CIPAV) Non
Allocations familiales Oui (par la CAF) Oui (par la CAF) Oui (par la CAF)

*l’auto-entrepreneur doit choisir quelle caisse va le couvrir : soit la Sécurité sociale au titre de son activité salarié, soit le RSI au titre de son activité d’auto-entrepreneur

**l’auto-entrepreneur retraité est couvert par la caisse dont il relève au titre de la retraite (ex. : il a été salarié avant de partir à la retraite et d’exercer une activité en auto-entreprise, c’est la Sécurité sociale des salariés dont il relève)

Si vous souhaitez améliorer votre couverture « retraite » (et aussi votre couverture “indemnités journalières maladie”), mais que le chiffre d’affaires de votre auto entreprise est faible ou nul, vous pouvez opter pour le calcul de vos charges sociales sur un montant forfaitaire. Cette option vous assure notamment la validation de 3 trimestres d’assurance retraite par an. Demandez-la à votre centre de paiement (l’adresse du centre figure sur votre première déclaration de chiffre d’affaires).

Mais réfléchissez bien avant de choisir cette option : s’il vous manque 3 trimestres d’assurance retraite pour percevoir une retraite à taux plein, l’option peut être intéressante, mais pas si vous cherchez à placer votre argent pour vos vieux jours.

Si vous souhaitez améliorer vos revenus à la retraite, mieux vaut peut-être souscrire un PERP. Le PERP est un produit d’épargne à long terme que vous alimentez par des versements plus ou moins réguliers tout au long de votre vie active et qui vous permet, à l’âge de la retraite, d’obtenir un revenu régulier complémentaire (on appelle cela une rente viagère).

Si vous cumulez votre activité d’auto-entrepreneur avec une activité salariée, votre entreprise a peut-être mis en place un plan d’épargne pour la retraite collective (PERCO) ou un régime de retraite supplémentaire. Ces dispositifs sont très intéressants pour améliorer vos revenus à la retraite. Vous pouvez les alimenter assez librement.

À noter que si vous êtes un auto-entrepreneur retraité, toutes ces solutions vous sont interdites.

Vous pouvez également compléter votre couverture frais de santé en souscrivant une mutuelle individuelle ou un contrat de mutuelle (frais de santé) Madelin. Le contrat Madelin est un contrat d’assurance-groupe offert aux travailleurs non salariés (TNS). Il offre une couverture frais de santé complémentaire plus avantageuse qu’une mutuelle individuelle : les risques étant mutualisés au sein du groupe que constituent les travailleurs, les tarifs sont moins chers et la couverture est meilleure qu’une mutuelle individuelle. En principe, un contrat Madelin offre également un cadre fiscal avantageux pour le TNS, mais les autoentrepreneurs n’y ont pas accès parce qu’ils bénéficient déjà d’une fiscalité particulière.

Si vous êtes également salarié, vous bénéficiez déjà d’une couverture frais de santé complémentaire de votre entreprise.

Créez vos statuts SASU
Commencez
Répondez à quelques questions. Nous nous occupons du reste.

Demandez à un avocat

Obtenez une réponse juridique d'un avocat

Avocats À votre écoute Rocket Lawyer

Nombre de caractères restants : 600

Votre question dépasse les 600 caractères autorisés. Veuillez reformuler puis soumettre votre question à nouveau.

Obtenez une réponse