Compte bancaire pour les entrepreneurs individuels

Découvrez dans quels cas le compte bancaire est obligatoire pour les entrepreneurs individuels

Pour pouvoir encaisser le montant des factures réglées par vos clients et payer les vôtres, vous devez disposer d’un compte bancaire. Pouvez-vous utiliser votre compte courant familial ? Devez-vous ouvrir un compte bancaire spécial ? Laissez-nous vous guider.

Créez vos statuts SAS
Commencez
Répondez à quelques questions. Nous nous occupons du reste.

Vous devez ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité si :

  • vous êtes commerçant ;
  • si vous avez opté pour l’EIRL ;

  • si vous voulez proposer le paiement par carte bancaire ;
  • si vous désirez des moyens de paiement avec le nom de votre enseigne ou de votre nom commercial.

Hormis ces 4 cas de figure, vous n’êtes pas tenu d’en ouvrir un pour votre activité. En tout cas, légalement.

En pratique, nous vous recommandons vivement d’ouvrir un compte bancaire dédié à votre activité pour plusieurs raisons. Dédier un compte bancaire à votre activité :

  • cela atténue les risques de redressement en cas de contrôle fiscal : mêler dépenses personnelles et professionnelles peut conduire le fisc à requalifier certains dépôts professionnels en salaire ;
  • cela facilite la gestion et la tenue de votre comptabilité.

Vous avez le choix entre ouvrir un compte bancaire particulier ou un compte bancaire professionnel, sauf si vous avez opté pour l’EIRL. Dans ce cas, l’ouverture d’un compte professionnel est obligatoire.

Si vous n’avez besoin ni d’une autorisation de découvert importante, ni de moyens de paiement particuliers (ex. terminal de paiement pour CB, paiement express sans contact, encaissement en mobilité) ni d’un crédit professionnel, contentez-vous d’un compte bancaire particulier. Vous limiterez vos frais.

Si, en revanche, vous avez besoin de solutions d’encaissement particulières, de souplesse dans vos découverts, mieux vaut opter pour un compte professionnel. Les frais bancaires d’un compte professionnel sont nettement plus élevés (n’hésitez pas à comparer les tarifs avant de choisir votre banque). Vous pouvez toutefois déduire ces frais de votre bénéfice imposable.

Créez vos statuts SAS
Commencez
Répondez à quelques questions. Nous nous occupons du reste.

Demandez à un avocat

Obtenez une réponse juridique d'un avocat

Avocats À votre écoute Rocket Lawyer

Nombre de caractères restants : 600

Votre question dépasse les 600 caractères autorisés. Veuillez reformuler puis soumettre votre question à nouveau.

Obtenez une réponse