CRÉEZ GRATUITEMENT Etat des lieux de sortie

  • Créez votre document en quelques minutes
  • Accessible sur tout appareil
  • Signez en ligne de manière sécurisée
Créez votre document

En savoir plus sur l' Etat des lieux de sortie

Certifié par le groupe ELS, éditeur des codes Dalloz

Le contrat de location de votre locataire arrive à son terme ? Le jour où il doit vous rendre les clés du logement approche ? C'est le moment de penser à organiser un état des lieux de sortie. Cette formalité est essentielle et doit être réalisée dans les règles afin de vous permettre de récupérer votre logement dans de bonnes conditions et pouvoir obtenir réparation si ce n'est pas le cas. Pour vous faciliter cette démarche, utilisez notre modèle d’état des lieux de sortie.

Utilisez ce document lorsque :

  • vous louez un logement vide ;

  • vous louez un logement meublé ;

  • vous louez un logement étudiant ;

  • vous louez un logement saisonnier ;

  • la location arrive à son terme.

Ce document contient notamment :

  • la date de l'état des lieux de sortie ;

  • l’adresse du logement ;

  • les coordonnées du propriétaire ;

  • les relevés des compteurs d'eau, de gaz, d'électricité ;

  • la description précise de chaque pièce.

L'état des lieux doit être fait lors de la restitution des clés au propriétaire par le locataire à la fin du contrat de location. C'est à dire lorsque le locataire a déménagé tous ses effets personnels et nettoyé le logement.

L’état des lieux de sortie doit obligatoirement être fait en présence du propriétaire (ou de son représentant) et du locataire (ou de son représentant). Si le propriétaire et le locataire ne sont pas d’accord sur l’état du logement et n’arrivent donc pas à faire l’état des lieux, l’un ou l’autre peut demander à un huissier de le faire. L'huissier devra vous avertir de la date de son passage au moins 7 jours avant, par lettre recommandée avec accusé de réception. Les frais seront partagés entre le propriétaire et le locataire.

Dans ce cas, le locataire est présumé avoir rendu le bien en bon état. Il faut savoir que le dépôt de garantie versé en début de bail par le locataire est conservé en partie ou en totalité par le propriétaire en cas de dégradations du logement afin de payer les réparations. Or, en l'absence d'état des lieux de sortie le propriétaire ne pourra pas se servir de ce dépôt de garantie pour couvrir les frais de remise en état et il sera obligé de le restituer intégralement au locataire. 

Le locataire vous reçoit dans le logement qu'il vous loue après avoir déménagé ses meubles et effets personnels. L'électricité, l’eau ainsi que le gaz ne doivent pas être coupés. Le fonctionnement de chaque chose doit pouvoir être testé. Utilisez notre document afin de préparer votre état des lieux de sortie et ainsi gagner du temps lors de la visite.

L’état des lieux de sortie doit être comparé avec celui réalisé à l’entrée. Une fois que le locataire a déménagé tout ce qui lui appartient, convenez d’un rendez-vous avec lui pour effectuer cette visite. Prenez le temps d’examiner les lieux. Sur le document, ajoutez les différences observées avec l’état du logement et le fonctionnement des équipements constatées lors de l’état des lieux d’entrée (poignée de porte cassée, trous mal rebouchés, lavabo fêlé, etc). À la fin, le locataire doit vous remettre toutes les clés du logement et le quitter définitivement.

L'état des lieux de sortie permet de noter et de comparer l'état du logement à la fin du contrat de location par rapport à celui constaté lors de l'état des lieux d'entrée du locataire. C'est une preuve qui va permettre de déterminer qui doit prendre en charge les éventuelles réparations.

S'il y a eu un dépôt de garantie versé par le locataire, le propriétaire devra lui rendre suite à cet état des lieux. Sauf si, lors de l'état des lieux de sortie, le propriétaire remarque des dégradations, un élément manquant ou une usure anormale due au locataire. Dans ce cas, il peut se servir du montant de ce dépôt de garantie pour financer les réparations ou pour racheter les éléments manquants. Mais encore faut-il qu'il puisse prouver que le locataire lui a rendu un logement dégradé et que cette dégradation est de son fait (ex : baignoire cassée). 

Pour en savoir plus, demandez à un avocat notamment lorsque vous ne savez pas ce qui est la cause des dégradations (usure normale ou anormale) et donc si les réparations sont à votre charge ou à celle de votre locataire.