Partagez cet article










Submit
etudiante impots ()

Première déclaration d’impôts : mode d’emploi

Vous êtes jeune salarié et vous avez travaillé pour la première fois en 2018. Vous allez faire peut-être votre première déclaration d’impôts en 2019. Pourquoi peut-être ? Parce que cela dépend de votre âge, de votre statut (étudiant ou pas), de votre situation (si vous êtes rattaché(e) au foyer fiscal de vos parents ou pas)… Tout ce que vous devez savoir sur cette première déclaration dans les lignes ci-dessous.

L’âge de la première déclaration

L’obligation de faire une déclaration dépend de plusieurs facteurs : l’âge de votre entrée dans la vie active, votre année de naissance, votre statut (étudiant ou non) et le rattachement ou non au foyer fiscal de vos parents.

  • Si vous êtes né(e) en l’an 2000 : vous pouvez soit continuer à être rattaché(e) au foyer fiscal de vos parents, soit déclarer personnellement les revenus que vous avez perçus à partir de vos 18 ans.
  • Si vous êtes né(e) en 1997, 1998 ou 1999 : vous devez remplir personnellement une déclaration de revenus. Mais vous pouvez demander à être rattaché(e) au foyer fiscal de vos parents, et renoncer à être imposé personnellement.
  • Si vous êtes né(e) entre 1993 et 1996 : vous devez remplir personnellement une déclaration de revenus. Mais si vous êtes encore étudiant(e) et que vous justifiez la poursuite de vos études, vous pouvez encore demander à être rattaché(e) au foyer fiscal de vos parents.
  • Si vous êtes né(e) avant 1993 : quel que soit le montant de vos revenus, vous devez obligatoirement souscrire votre propre déclaration de revenus. Si vous êtes non imposable, vous recevrez un avis de non-imposition. Cet avis vous permettra d’effectuer certaines démarches et d’obtenir certains avantages, comme par exemple l’exonération de votre taxe d’habitation.

Comment faire votre déclaration d’impôts ?

Vous devez faire votre déclaration par internet ou bien sur format papier si votre résidence principale n’est pas équipée d’internet.

  • Par internet : si vous êtes équipé d’internet, vous pourrez donc faire tranquillement la déclaration de chez vous, en vous connectant au site suivant : impôts.gouvSi vous avez déjà reçu votre déclaration préremplie en ligne, il vous suffira de lire attentivement les éléments qui y figurent, les comparer avec ceux que vous avez, et valider, compléter ou corriger. Si vous constatez que tout est conforme, vous pouvez également valider la déclaration par smartphone ou tablette, en téléchargeant l’application impots.gouv.
  • En format papier : il est toujours possible de faire sa déclaration d’impôts sur format papier, dès lors que votre résidence principale n’est pas équipée d’internet, ou bien dès lors que vous n’avez pas accès à l’internet. Dans ce cas, il vous faudra utiliser la déclaration papier préremplie qui vous a été envoyée par votre centre d’impôts.

Quand devez-vous faire votre première déclaration ?

Si vous faites une déclaration papier, vous avez jusqu’au 16 mai à minuit. Si vous la faites par internet, le délai dépend de votre département de résidence :

  • du département 01 à 19 : vous avez jusqu’au 21 mai à minuit ;
  • du département 20 à 49 : vous avez jusqu’au 28 mai à minuit ;
  • du département 50 à 974/976 : vous avez jusqu’au 4 juin à minuit.

Quels sont les revenus à déclarer ?

Vous devez déclarer :

  • vos salaires, c’est-à dire, la rémunération fixe versée par votre employeur, ainsi que les heures supplémentaires et les primes ;
  • les allocations de chômage ;
  • les indemnités et les gratifications de stage en entreprise perçues pendant plus de 3 mois ;
  • les salaires perçus dans le cadre de votre apprentissage dépassant une limite annuelle de 17982 € pour l’impôt 2019 sur les revenus de 2018 ;
  • les allocations d’année préparatoire et les allocations d’institut universitaire de formation des maîtres (IUFM) ;
  • les bourses d’études allouées pour des travaux ou des recherches déterminées ;
  • le cas échéant, si vous percevez des revenus fonciers ;
  • également vos revenus d’auto entrepreneur ou les revenus des professions non salariées.

Quels sont les revenus que vous n’êtes pas tenu de déclarer ?

  • Si vous êtes âgé de 25 ans au plus au 1er janvier 2019, et que vous êtes encore étudiant, vous n’êtes pas tenu de déclarer les revenus perçus pour une activité salariée si le total de ces revenus est inférieur ou égale 4 495 € du montant des revenus perçus en 2018. Seule la fraction qui dépasse la limite est à déclarer.
  • Les salaires perçus dans le cadre d’un contrat d’apprentissage, dans la limite annuelle fixée à 17 982 € pour 2018.
  • Les indemnités des stages obligatoires de moins de 3 mois.
  • Les gratifications versées aux stagiaires dans la limite du montant annuel du SMIC (17 982 € en 2018).
  • Les bourses d’études accordées suivant des critères sociaux.
  • L’aide personnalisée au logement (APL).

Combien de temps devez vous conserver les justificatifs de vos déclarations ?

Vous devez les conserver pendant 3 ans, pour être en mesure de répondre à un contrôle ou à des demandes de l’administration fiscale.

Que risquez-vous si vous ne faites pas la déclaration ?

Attention, l’absence de déclaration dans les délais ou l’absence de déclaration tout court peut entraîner des sanctions pénales et une majoration de 10 % du montant de votre impôt…Mieux vaut éviter et la faire en temps et en heure !

Articles similaires